Dentisterie sans métal

Pourquoi pratiquer une dentisterie sans métal ?

Chaque geste en bouche peut avoir une répercution sur la santé globale du patient. Nous devons donc être très attentif au choix des matériaux et des techniques que nous employons. Le métal n'est pas un matériau pleinement biocompatible dans le sens où il est toléré par le corps mais pas bio-intégré comme peut l'être la céramique. D'ailleurs, à moyen et long terme on peut noter des repercutions à l'utilisation de métaux comme par exemple des tatouages gingivaux ou des phénomènes de galvanisme.  Plus grave encore on peut suspecter l'apparition de maladies auto-immune par la présence d'amalgame en bouche. 

Aujourd'hui et grâce à l'évolution des biomatériaux et des produits proposés par l'industrie médicale nous sommes en mesure de bannir totalement l'utilisation du métal dans les soins que nous apportons à notre patientelle.

Comment pratiquer une dentisterie sans métal ?

Voici les principaux axe de travail pour les soins dentaire sans métaux :

Les couronnes sans métal :

Elles offrent une meilleure biointégration et sont de fait plus durable dans le temps. Elles sont aussi plus esthétiques car le fait de retirer le métal de la prothèse permet une transluminescence plus proche de la dent naturelle. Pour pallier à ce manque de métal qui apportait autrefois une résilience mécanique intéressante, les chappes pourront être réalisées en Emax (disilicate de lithium) ou encore en zirconium.

Voir les prothèse céramo-céramiques