La gencive qui se rétracte, comment la soigner ?

La chirurgie mucco-gingivale : une approche régénerative

gencive qui se retracte

Une récession gingivale peut créer un défaut esthétique, ou encore une sensibilité exacerbée au froid par l'exposition radiculaire. De plus, lorsque l'attache gingivale est rompue il y a beaucoup de chance pour qu'elle progresse avec l'âge. En effet, la recession gingivale expose la racine qui, étant recouverte de cément, sera plus propice à retenir la plaque alimentaire ce qui favorisera le recul de la gencive. La littérature scientifique est maintenant assez solide pour que nous puission proposer de façon prédictible des chirurgies parodontales superficielles.

Cliquez pour un exemple 3D de chirurgie Mucco-gingivale. 

Origine du défaut

Dans sa mise en oeuvre il nous faut déjà poser un diagnostic précis sur l'origine de cette récession et pouvoir supprimer les facteur qui ont déclenché ce problème. Cela peut être du à un défaut d'hygiène ou encore une hygiène iatrogène ou encore une occlusion problématique. Une fois l'étiologie défini, nous pouvons planifier la chirurgie.

Correction du défaut

Il existe de nombreuses techniques de chirurgie qui seront guidées par la morphologie du défaut ou des défauts à corriger. En fonction de l'atteinte il est possible que nous utilisions une greffe de conjonctif enfouie pour renforcer la gencive sur des sites prédeterminés. La chirurgie est douce et les suites sont simples puisque nous ne travaillons qu sur la muqueuse buccale qui cicatrise facilement. 

Maintien dans le temps

La littérature scientifique nous montre une stabilité de la nouvelle couverture à 85 % sur 5 ans ce qui est satisfaisant et suffisant pour offrir une approche régénerative durable à nos patients.