Qu'est ce qu'un implant dentaire?

Un implant dentaire est un dispositif médical stérile qui permet de remplacer une racine naturelle. Cette racine artificielle va s'ostéointégrer (fusionner) dans l'os du patient. Ensuite nous pourrons l'utiliser comme un support pour une prothèse fixe : une couronne ou un bridge.


Pose d'implant dentaire

Les étapes de la thérapeutique implantaire

1ère phase : la chirurgie, sous anesthésie locale.

pose d'implant, phase chirurgicale

Pour une implantation dite "simple", la première étape consciste en la mise en place de l'implant dans l'os du maxillaire (mâchoire du haut) ou de la mandibule (mâchoire du bas). Si l'os disponible n'est pas suffisant pour une implantation de base, il conviendra de réaliser un aménagement osseux avant ou pendant l'implantation.

Idéalement donc, le praticien vient à décoller la muqueuse buccale offrant ainsi l'accès à l'os sous-jacent. Ensuite, le chirurgien-dentiste réalise différent forages, de diamètres croissants, jusqu'à la taille prévue de l'implant. Enfin, l'implant est mis en place à une certaine force de serrage et des sutures sont réalisées. 

 

Forage de l'os recevant l'implant puis sutures de la muqueuse.

Comment se passe la cicatrisation ?

C'est la muqueuse qui va cicatriser en première. Au bout de quinze jours, les incisions ne sont quasiment plus visibles. La gencive n'est pas douloureuse ni inflammatoire, elle redevient asymptomatique.

La cicatrisation de l'os environnant l'implant, dite profonde, est plus tardive. Il faudra 2 mois à la mandibule et 3 mois au maxillaire pour qu'elle soit suffisamment achevée pour mettre l'implant en charge avec une prothèse. On parle d'ostéointégration lors de cette phase car l'implant et l'os vont "fusionner". En effet, la surface implantaire comprend des microruguosités permettant à l'os de s'y ancrer.

Est-ce douloureux ?

Cette phase de cicatriation est moins douloureuse que lors de l'extraction d'une dent puisque moins traumatisante et plus asceptique. Généralement, le patient ressent une petite gêne, durant quelques jours. Les retours sur les suites opératoires par les patients ne relatent que très peu de douleurs. Puisque la douleur est aussi subjective, on ne peut garantir aucunes sensations désagréables post-opératoire.

2 ème phase : la prothèse

Dans le cas d'un implant simple, le praticien fera l'empreinte de l'implant. Puis, le prothésiste crée la couronne qui sera ensuite scéllée ou transvissée sur l'implant. La pièce intermédiaire entre l'implant et la couronne est le pilier implantaire. 

restauration implantaire

Il faut comprendre que l'implant n'est qu'un outil, un média au remplacement des dents absentes. Une fois le ou les implants ostéointégrés, il existe de nombreuses façon de remplacer les dents par différents type de prothèses. On ne substiuera donc pas forcément un implant pour une dent absente. Par exemple, le minimum au maxillaire pour remplacer toutes les dents est de 6 implants et 4 à la mandibule.

Voici un exemple vidéo d'utilisation de 4 implants à la mandibule pour créer un attachement barre :


Pose de quatre implants dentaires - barre d'attachement

Un autre exemple, réalisé par nos soins, une réfection de l'arcade maxillaire complète en 2 jours, avec 8 implants et un bridge provisoire.

Voir le cas clinique de la mise en charge précoce.