Critères qualitatifs du praticien d'odontologie

Qu'est ce qu'un bon dentiste?

un bon dentiste?

Le praticien 

  • La première des qualités indispensable à tout bon praticien est l'empathie. L'empathie est définie comme "à la fois une aptitude psychologique et les mécanismes qui permettent la compréhension des ressentis d'autrui".  Il doit donc pouvoir comprendre ce que ressent son patient pour pouvoir avoir une réponse adaptée au problème. Un praticien pourvu d'empathie refusera de faire mal à son patient.
  • L'écoute du praticien est aussi primordiale. Les patients expliquent très souvent clairement le problème au praticien. Il suffit de savoir écouter son patient tout en soutenant son monologue et en orientant ses propos par des questions ciblées. 
  • La confiance thérapeutique doit lier le patient et le praticien. Sans confiance thérapeutique le soin de qualité est impossible. Le patient doit donc comprendre son problème, connaître et accepter les solution que propose le chirurgien-dentiste. L'empathie et l'écoute sont indispensable à l'établissement de la confiance thérapeutique.

Ses convictions

  • Le praticien doit pouvoir justifier chacun de ses actes en bouche par un argument de perennité ou de sauvegarde du capitale santé. Chaque geste du praticien doit améliorer la santé buccale du patient. Voir la philosophie de traitement du Dr. Lescuyer.
  • Le praticien doit se tenir à ses engagements et se battre pour sans cesse augmenter la qualité des soins proposés. Ainsi, il se devra d'utiliser les protocoles de soins et les outils comptemporains, reconnu comme étant qualitatifs. Par exemple, la digue dentaire est un outil incontournable dans certains cas clinique ; l'utilisation de biodentine pour conserver les dents vivantes l'est actuellement aussi.

Son équipe

  • La qualité du soin en bouche dépend du recrutement de chaque personne constituant l'équipe de soins. Elle comprend les prothésistes travaillant pour le patient mais aussi les spécialistes chez qui nous pouvons parfois être amené à référer les patients. Voir mes collaborateurs.
  • Le praticien doit savoir manager cette équipe pour la mettre dans une condition de travail optimale. Il doit connaître humainement chacune des personnes travaillant avec lui et savoir leur donner envie de faire le mieux qu'ils puissent au service du patient.