Allergie aux métaux et résines dentaires

Qu'est ce qu'une allergie aux métaux ou aux matériaux synthétiques ?

Elle serait une allergie non dose dépendante, de type IV.  Soit une allergie à susceptibilité génétIque via les lymphocytes T de l'individu. Le résultat de cette allergie est une réaction systémique inflammatoire pouvant être assez handicapante pour le patient. Elle se traduit par des sensation de brûlures, de picotements ou encore de démengeaisons au niveau de la sphère oro-buccal ou à distance de celle ci. 

Réaction allergique aux métaux pour les implants titane :

    allergie au métaux dentaire

 

allergie implant titane

Quelle alternative aux implants Titane : voir les implants Zircon

Ces allergies provoquant des réactions auto-immune chroniques pourrait être à l'origine de maladie dégénérative chronique comme la sclérose en plaque ou la fibromyalgie.

Les test sanguins pour identifier une allergie aux matériaux dentaire ?

Il faut pour ce faire, procéder au LTT (lymphocyte transformation test) ou encore le test MELISA. Ce laboratoire en allemagne peut vous proposer des test sanguins adéquats : IMD Berlin.

Voici les test prospectif à échantillon significatif qu'ils ont réalisé. On note une fréquence de prédisposition génétique pouvant aller jusqu'a 9,3 % pour le méthylmétacrylate ou encore 17,3 % de la population pour le Nickel.

test sanguin allergie métaux dentaire

test sanguin allergie résine dentaire

Comment traiter ces allergies ?

Il faut dans le cas d'allergies handicapantes, retirer tout les allergènes de la bouche du patient. En effet, cette allergie n'étant pas dose dépendante, il faut s'assurer que tout les résidu de matériaux synthétiques allergène ou de métaux dentaires non tolérés soient déposés de la bouche du patient.

Nous retirons donc tout matériaux dentaires des dents du patient et potentiellement aussi déposons les implants lorsque leur qualité n'est pas optimale.

A la défense, à Paris, nous proposons une restauration ensuite via des implants zirconium et des pièces céramiques Emax : onlay ou overlay ou encore couronne dentaire. Ces pièces prothétiques sont scéllées via un ciment au verre ionomère qui semble être le moins allergène jusqu'a présent. Le plus compliqué dans ces processus de réhabilitation est la temporisation puisque les provisoires sont en résine. Même avec les produits hyppoallergénique de chez pulpdent que nous utilisons, cette phase est toujours réactive chez le patient et devra être la plus courte possible.