Dentisterie Holistique : décryptage.

reflexion sur la dentisterie holistique

Qu'est ce que la pratique holistique? Ou situer l'exercice de votre praticien par rapport à ce mouvement?

Un regard plus large sur la façon de prendre en charge le patient.

Qu'est ce qu'un dentiste holistique : 

La dentisterie holistique est une branche alternative de la dentisterie classique. Elle se diffère par l'absence d'utilisation de fluor ou mercure pour les soins dentaires. De plus, elle adopte une position plus large des maux dentaires ; un problème sur une dent pouvant avoir un impact ailleurs sur le corps et inversement. Ce courant est assez décrié par la profession car trop jeune, il manque effectivement de recul et de publication scientifique pour être pleinement accepté.

Application au Dr. Lescuyer, à la Défense

Nous avons une approche scientifique des protocoles de soins dentaires. En effet, chaque décisions et actes réalisés en bouche doivent reposer sur une publication scientifique significative, ce qu'on appelle "Evidence Proof Made". Dans un même temps, nous nous reconnaissons en partie dans le mouvement holistique par la prise en charge globalisée et par la nécessaire bio-intégration des actes en bouche.

De nombreux dogmes sont déjà tombés avec le temps (notamment en implantologie) et la communauté a, par exemple, retiré les amalgames dentaires de l'usage en dentisterie classique. En dentisterie holistique l'usage du mercure a toujours été proscrit.

Force est de constater, que des soins mal conduits peuvent avoir des répercussions sur le reste de l'organisme :

  • Une occlusion déséquilibrée a un impact sur le rachis prouvé et décrit par l'ostéophatie. Le remplacement de couronnes non parfaitement réalisées via la réfection de l'occlusion peut mener à une diminution des troubles algiques. 
  • L'intoxication au mercure peut provoquer une forte asthénie handicapante. Nous encourageons la dépose sous digue dentaire des plombages dentaires non étanches ou présentant des signes d'érosion.
  • La présence de bactéries pathogènes en trop grande quantité peut affecter la santé du patient. Des abcès dentaires peuvent se développer lors de dévitalisation conduites sans digue dentaire. Tout comme les points de contacts prothétiques mal réglés créent des bourrages alimentaires et donc des abcès parodontaux chroniques. Ces charges bactériennes sont forcément supportées par le patient et plus précisément par son immunité. La capacité immunitaire d'un patient étant limité d'un point de vue quantitative, l'impact sur le reste du corps est forcé.
  • L'intoxication au fluor lors de l'édification des organes dentaires se révèle par une fluorose, soit de petites taches blanches sur les dents.
  • Le galvanisme est la création d'un courant électrique lors de la présence de différents métaux en bouche. Encore une fois, la présence de matériaux non biocompatibles et plus précisément de métal en bouche est à proscrire.

La qualité des matériaux employés et l'exigeance du praticien lors de son travail sur le patient ont forcément un impact sur la santé du patient. La dentisterie classique décrit que "La santé orale défini la santé globale". C'est une vérité de par la mastication, l'alimentation et donc de par l'aspect fonctionnel. Mais aussi d'un point de vue qualitatif, la bio-intégration des prothèses et des soins au sein du parodonte participe au maintien du capital santé du patient.