Pourquoi ne pas dévitaliser une dent ?

Pourquoi est il important de garder une dent vivante ?

Une dent vivante va pouvoir user de sa capacité à la régénération. Par exemple, elle pourra se défendre d'une attaque carieuse ou encore colmater une brêche traumatique dans la dentine via l'apposition de dentine tertiaire aussi appelé dentine réactionnelle depuis la chambre pulpaire. Aussi un organe dentaire vivant à la capacité à communiquer avec le corps pour transmettre par exemple un traumatisme mécanique ou une attaque bactérienne. En effet, par la douleur qu'elle provoque, le patient va s'alarmer et pourra consulter rapidement son dentiste pour éviter le pire. 

De plus, la littérature scientifique nous rapporte que près d'une dent dévitalisée sur deux est extraite au cours de la vie du patient. Ce n'est pas rien, cela veut dire que lorsque l'on dévitalise une dent on expose notre patient à un taux d'echec à moyen ou long terme de près de 50 pourcent. Les dents dévitalisées peuvent être extraites pour cause de fractures ou d'infections. En effet, une dent dévitalisée voit sa résilience mécanique diminuer par le changement de sa structure cristalline (assèchement de la dent) ainsi que par la réduction de la masse dentinaire lors du parage canalaire. Enfin, les traitements radiculaires sont très exigeant pour être pérenne, de petites imprécisions dans le travail peut provoquer une infection obligeant l'extraction de la dent.

Comment ne pas dévitaliser une dent ?

La dévitalisation est proposé lorsque la dent présente une lésion carieuse trop proche du nerf ou des symptomes douloureux (hyperhémie pulpaire). Si votre dent ressent encore le chaud ou le froid, c'est qu'elle est encore vivante. Dans ce cas, nous mettrons en oeuvre notre protocole de sauvegarde de la vitalité. Il consistera en l'application de biodentine avec une réévaluation de la vitalité de la dent à 2 mois. Dans les cas extrême de rage de dent nous obtenons des résultats proche de 50 % de succès ce qui est tout à fait encourageant à essayer de ne pas dévitaliser une dent, tant qu'elle présente des test de vitalité pulpaire positif. Si la dnt n'est pas en rage de dent, nous parvenons presque systématiquement à conserver la dent vivante.