Quelle solution pour remplacer des dents manquantes ?

La littérature scientifique nous rapporte qu'il manque au moins une dent à un patient sur trois. C'est donc un problème assez courant pour le dentiste. Une de ces capacités, au sein de son champ de compétence, est la réhabilitation protétique de la cavité buccale. Voyons ensemble les différentes possibilitées :

Faut il remplacer une dent manquante?

Idéalement, toute dent manquante devrait être remplacée. Cependant, il arrive qu'une dent puisse ne pas être remplacée sans que cela chamboule la stabilité des autres dents, sans qu'il y ait un impact esthétique ou encore sans que votre coefficient masticatoire n'en soit significativement affecté. Les soins dentaires étant onéreux, vous pouvez définir avec votre praticien le degré d'urgence au remplacement de votre dent. Dans le cas d'un remplacement inévitable, quels sont les possibilitées?

La prothèse amovible

C'est le choix le moins onéreux mais aussi celui qui vius apportera la qualité de vie la moins bonne. Cela consiste en un appareillage que le patient peut et devra retirer lors du nettoyage de la cavité buccale. Il repose à la fois sur les gencives ainsi que sur les dents résiduelles. La réhabilitation de la fonction masticatrice de cette manière peut être comparé à l'utilisation d'une canne pour la marche. Il peut y avoir des problèmes de tenue de l'appareillage. Enfin, les forces masticatoire sont principalement réparties sur les dents résiduelles et peuvent à terme mettre à mal leur stabilité.

Le bridge dentaire

Le bridge dentaire consiste à tailler les dents bordants l'édentement afin de faire reposer le bridge sur ces deux piliers. La ou les dents manquantes sont alors soutenues par et entre ces piliers, ce sont les intermédiaires. Cette solution, à coût intermédiaire, à rendu de grands services pour nos patients et ce durant de nombreuses années. Cependant, cet approche n'est absolument pas conservatrice car en taillant des dents pour en remplacer d'autre, on lèse le capital santé de façon irréverssible. De plus, les piliers encaissent les forces masticatoires pour l'ensemble des dents prothétiques : piliers + intermédiaires. Ces dents portant le bridge seront donc mis à rude épreuve et leur durée de vie forcément réduite. C'est enfin une solution de remplacement contraire à ce que ce sont les dents au naturel, a savoir des dents collées les unes aux autres. Ainsi, vous ne pourrez plus assumer l'hygiène interdentaire.

Les implants dentaires

Cette dernière option est la plus qualitative, tant pour l'hygiène, la qualité de vie et le respect du capital santé. En effet, l'implant dentaire est une racine artificielle remplaçant la racine naturelle absente. Il est enfoui dans l'os lors d'une phase chirurgicale sous anesthésie. La rémission est moins douloureuse que lorsque l'on subit l'extraction d'une dent, puisque la chirurgie se déroule en condition quasi stérile. Une fois l'implant dentaire ostéointégré, la couronne qui sera réalisée ne reposera que sur cette racine artificielle. On obtient ainsi une réhabilitation unitaire, fixe et qui ne repose que sur l'os du patient, n'entamant pas ainsi son capital santé. D'un point de vue financier, cette solution sera forcément dépendante d'un reste à charge. Cela dit, les mutuelles s'engagent de plus en plus dans le remboursement des implants. De plus, il faut considérer l'implant comme un investissement. En effet, en n'abimant pas vos autres dents, vous n'aurez pas à termes d'autres coûts financier à assumer.