Pratique conservatrice : comment soigner une carie ?

Dans cet article, nous allons faire l'inventaire des différentes possibilités de traitement d'une lésion carieuse de façon conservatrice, en fonction de sa gravité.

Lésion initiale non cavitaire :

Ce sont les caries débutantes. Elles s'observent généralement par une déminéralisation blanche-orangée sur la dent. Ici, la carie n'a pas eu le temps  de former une cavité dans l'organe dentaire. On peut aussi les mettre en valeur à l'aide d'un examen radiologique.

Soigner une carie sans fraiser la dent

  • Nous utiliserons le Crudont. C'est un traitement peptidique qui va favoriser la régénération de l'émail (plus d'info ici). Il se réalise en une scéance au cabinet et nécessite un contrôle à 6 mois pour être sur de sa réussite. L'avantage de ce traitement est qu'il est non invasif, on n'utilise pas de fraise pour creuser la dent. Cela permet d'éviter la premiere effraction de la dent et donc de la conserver intact au long cours (voir l'apoptose dentaire ici).

Lésion initiale cavitaire :

Toujours pour le traitement d'une lésion cariuse débutante mais qui présente une cavité. 

Ici, le traitement par curodont n'est pas possible. On différenciera alors deux groupes distincts :

Lésion à l'accès simple :

Ce sont les lésions qui n'intéressent qu'une face de la dent, visible directement. 

  • Le traitement de choix est la technique directe, avec une restauration par résine. Ainsi, le praticien devant être invasif, pourra être minimaliste et ne travailler uniquement sur la partie cariée de la dent. La carie étant simple d'accès et peu répandu le soin pourra alors être parfait et nous pourrons espérer avoir un acte stable pendant au moins 10 ans. Pour améliorer la qualité de ce soins il est important de le faire dans des conditions optimale, en utilisant une digue salivaire si nécessaire et de préférence avec des produits sans Bisphénol (voir les consommables pulpdent).

Lésion proximale :

Ce sont les lésions qui débutent entre les dents, souvent du à l'absence d'hygiène interdentaire (fil dentaire, brossettes). 

  • Ici nous opterons pour le même traitement que les lésions avancées, à voir ci dessou.

Caries avancées :

La carie a alors nettement progressé dans la dent et une partie conséquente de la dent est atteinte.

Caries avancées à distance du nerf dentaire :

  • L'idéal sont les restaurations indirectes en céramiques faites sur mesures par nos prothésistes à Paris : les onlays. (Voir l'article sur les prothèses françaises). Ce choix nous permet de maîtriser pleinement la morphologie de la restauration et donc de prévenir des possibles bourrages alimentaires. De plus le collage de pièces céramiques permet une étanchéité du soin à très long terme.

Caries avancées à proximités et/ou ayant atteint le nerf de la dent :

Ici, la carie a tellement  progressé qu'elle a atteint ou se rapproche du nerf de l'organe dentaire.

Biodentine éviter la dévitalisation  

  • La biodentine devra forcément être employé, afin de garantir la conservation de la vitalité pulpaire sur le long terme. C'est aussi un outil indispensable pour éviter de devoir dévitaliser une dent en cas de rage de dent. (Plus d'info sur la biodentine). Ensuite, nous choisirons une restauration céramique, partielle ou complète en fonction de la partie résiduelle saine de la dent et de son atteinte pulpaire. Dans le cas de perforation du nerf de la dent ou d'une dent trop abîmée, nous réaliserons une couronne full céramique sur dent vivante. Si la dent n'est pas trop atteinte nous choisirons un onlay céramique, soit une restauration partielle afin de conserver au maximum le tissu sain de la dent.